X

Pinedale

 

  Vendredi 18, je rejoins la route et tends le pouce, à nouveau, direction Pinedale qui ne se trouve plus qu’à une petite heure de route. J’aperçois une figure qui se détache lentement de l’horizon et ne tarde pas à me faire face. Il s’agit d’un australien qui réalise le CDT (voir détails) en VTT. J’apprends qu’il existe une version  réalisable en  vélo. Il est étonnamment léger, ne possède aucune sacoche latérale, juste un petit sac sur le dos et un second sur le porte bagage arrière ! Apparemment le parcours est plutôt physique, il s’offre quelques parties bitumées pour se reposer les mollets. Nous échangeons quelques mots et le voilà déjà reparti sous un soleil matinal plutôt généreux. Je trouve un joli chapeau sur le bas coté et reprends place, pouce levé, sourire aux lèvres, à regarder filer les gros trucks de l’ouest américain.

 Mes sauveurs viendront de l’arrière : une voiture a fait demi tour. Deux jeunes filles reviennent d’une semaine de tourisme partagée entre les parcs du Yellowstone et les Tetons (Les Tetons National Park sont 3 grand pics côte à côte qui surplombent une grande prairie un peu plus au sud du Yellowstone). Encore sous le charme magnétique des sommets enneigés, nous partageons nos expériences respectives. L’une d’entre elle est géologue et travaille sur les forages pétroliers. Elle est partagée entre obligation et éthique et songe à se recycler sur d’autres projets plus ‘responsables’. Je fait part de mon point de vue et de mon engagement  pour une planète plus responsable qui m’a forcé à abandonner mes études en géologie.

 Les panneaux indiquent Pinedale tout proche et ce que je vois enfin c’est la chaîne des Winds qui perce l’horizon brumeux et déchire ici et là la couche d’inversion laiteuse. Elle est là, encore timidement visible mais fièrement installé entre deux étendues désertiques. Mon coeur s’emballe. C’est impressionnant.

  Nous prenons un café ensemble puis elles me déposent à la libraire, centre gravitationnel du baroudeur aguerri. Toutes les commodités sont là, internet est gratuit. Petit mailing et rapide check up de la météo. Les profils sont vraiment bon, pas d’orage prévu pour  aujourd’hui ni pour les prochains jours. Un vent modéré du Nord-Ouest en altitude est annoncé durant les 3 jours suivants. Les conditions semblent bonnes mais j’attends tout de même les prévisions de Sébastien Fabre, mon routeur attitré.

 Trois choses me restent à organiser:

  • Trouver une place pour dormir
  • Trouver un endroit pour déposer des affaires durant la traversée
  • Trouver un moyen d’atteindre le point de départ de la randonnée, à 1h de voiture.

Le CDT, c'est quoi?

C'est le Continental Divide Trail, un sentier de randonnée qui longe la limite de bassin versant pacifique/atlantique. Il s'étend de la frontiere Mexicain jusqu'au Canada et traverse déserts, plaines et montagnes.

Les Thru hikers, comme ils se nomment, partent du Sud au printemps puis remontent vers le Nord afin d'atteindre le Canada avant l'arrivée de l'hiver. Comptez 5/6 mois.

Il existe également le Pacifique Crest Trail plus à l'ouest, et bien d'autres d'ailleurs.

Leave a Reply

Votre nom *
Votre courriel *
Website
Message

N'hésitez pas

Contactez-moi


..........................................................................

Nom : Sébastien Roux