X

Une bonne lecon

De retour aux abords des petits rapides, je médite sur une nouvelle technique qui me permettrait d’avoir un peu de chair tendre à me mettre sous la dent. Que faire??…...Eurêka ! Je vais utiliser ma bobine pour donner du fil et simplement laisser mon bourdon dériver dans le courant jusqu’à ce qu’il fasse mouche ! A la chasse au bourdon. Et c’est un taon qui a la mauvaise idée de venir  se poser ou me piquer  sur ma jambe gauche...PAF! Je monte sur un gros rocher en amont des rapides et dépose mon appât qui se met à dériver lentement mais sûrement. Suspense. Est ce que ça va fonctionner?

Eh hop, le fil se tend et je commence à remonter le poisson. Je m’emmêle et fais des nœuds dans la précipitation. Je le sors de l’eau. Une belle truite (arc en ciel apparemment) a mordu ! Elle se débat alors que tout excité je porte ma main à mon appareil photo pour immortaliser le moment. Même pas le temps d’appuyer sur le bouton que déjà elle s’est décrochée ! Je lui saute dessus, manque de tomber alors que ma proie me glisse des mains et retourne d’où elle est venue. Tabarnouche ! cela m’apprendra ! La bonne nouvelle c’est que ça marche. C’est reparti : fleur, bourdon, hameçon, rocher, courant, poisson ! Cette fois sans erreur, je dépose la truite dans les rochers et lui coupe la tête aussitôt (hic!). Du poisson pour ce soir, youpi !

Un peu plus tard dans la journée, j’aperçois au fond de la vallée une épaisse fumée laiteuse. Un feu de forêt, cela ne fait nul doute, pourvu qu’il ne se dirige pas par ici !

Leave a Reply

Votre nom *
Votre courriel *
Website
Message

N'hésitez pas

Contactez-moi


..........................................................................

Nom : Sébastien Roux